logo

Le kamishibaï contient en lui-même plusieurs éléments pédagogique : l’écriture, le dessin, le travail en commun, et le spectacle. En me basant sur la methode du kamishibaï pédagogique, j’interviens dans la classe pour monter un projet à long terme.


Description pratique :
durée : 15h environs
tranche d’âge : à partir de 6 ans (CP)
travail : en groupe (de 4-5 enfants)
préparation : des papier colorés A3, des feutres, les brouillons, des crayons, des peintures et des pinceaux, des butaïs (préparés par l’artiste)

Pour le détail de la proposition, veuillez me contacter par mail. Je vous envoie le plan pédagogique et le document historique sur l’intégration du kamishibaï dans la pédagogie.

Expérience
- École Tailhan (CM1, Palaiseau, île-de-France, 2015)
- Projet ROLL (Le groupe des enfants en difficultés, Collège François 1er, organisé avec Musée Alexandre Dumas,
Villers-Cottrêt, 2016-2017)
- Lycée Français International de Tokyo (CP, Tokyo, Japon, 2017)

Les retours :
« L’intervention de Yuiko Tsuno a fortement marqué et inspiré les élèves et suscité des vocations. En effet certains élèves ont manifesté un intérêt sincère pour le métier d’illustrateur et de conteur kamishibaï et ont demandé conseils à l’artiste sur les formations à suivre.
L’art du kamishibaï a mobilisé l’ensemble des compétences et des savoirs attendus, l’imagination, l’écriture, l’illustration, la compréhension du texte d’origine et la mise en voix de leur création. Le résultat a dépassé les attentes puisque certains créations et prestations des élèves ont ému aux larmes les adultes encadrant.
 » (le directeur du Musée Alexandre Dumas, 2017)


« A partir de contes traditionnels européens comme Le joueur de flûte, Hansel et Gretel, Le petit Poucet, Le Chat botté et Cendrillon, les enfants ont donné libre cours à leur imagination pour esquisser les illustrations du conte choisi par leur classe.
Mme TSUNO les a guidés pour la mise en couleurs des dessins avec de la peinture acrylique et la réalisation des contours à l’encre. Ils ont aussi participé à la décoration du butaï (castelet) servant à contenir les planches illustrées.
Aujourd’hui, Mme TSUNO est venue livrer ses secrets de narratrice et apprendre à nos élèves à donner vie à leurs contes. Une belle performance pour nos apprentis lecteurs !
Nous tenons à remercier chaleureusement Mme TSUNO pour la concrétisation de ce beau projet, riche sur le plan artistique, créatif et littéraire.
 » (Lycée Français International à Tokyo, 2017) Voir les photos sur leur site

© 2008 - 2017 - Yuiko Tsuno